Les midis de la poésie : T'écrire, c'est te lire à l'envers

Les lettres de Dominique Rolin à Philippe Sollers

Qu'est-ce qu'aimer ? C'est à ceux qui, à force de se la poser, croyaient cette question sans réponse que ces lettres sont avant tout destinées. Quand Dominique Rolin et Philippe Sollers se rencontrent le 28 octobre 1958 lors d'une réception organisée par le directeur des éditions du Seuil, elle a quarante-cinq ans, lui vingt-deux. Il est l'auteur d'un récit et d'un roman remarqués par Mauriac et Aragon, elle a publié en 1942 son premier roman salué par Cocteau et Max Jacob avant de recevoir le prix Fémina en 1952 et d'intégrer son jury peu après. L'attirance est immédiate et réciproque. Quelques lettres plus tard, ils tombent dans les bras l'un de l'autre.

© illustration : Nicole Hellyn - AML

Les midis de la poésie : T'écrire, c'est te lire à l'envers

Saison 2018-19 Saison 2018-19

Réserver
une
place

Grande salle

27.11 > 27.11.18
Dates
12:40 mardi 27 novembre

Avec Marianne Basler, Xavier Gallais et Jean-Luc Outers

En collaboration avec l'association Textes et voix et la librairie Tropismes