Reflets d'un banquet

"On ne désire pas une chose quand on croit qu’elle ne vous manque pas."
C’est soir de fête. Le jeune poète Agathon, véritable star littéraire de l’époque, invite ses amis, les plus beaux parleurs de la cité, pour célébrer le succès de sa dernière tragédie. En fin de soirée, un défi est lancé : celui qui fera le plus bel éloge de l’amour gagnera.
Au départ d’un texte millénaire, multipliant les anachronismes, transgressant les frontières avec conscience et joie, Pauline d’Ollone a réécrit le texte de Platon, donnant à cette suite d’éloges de l’amour plus d’oralité, y laissant la parole à une femme, les dynamisant jusqu’à retrouver l’émulation langagière des battles de rap ou de hip-hop, privilégiant autant la superbe de l’éloquence que le chemin de la pensée et ses errances.
Les débatteurs se convainquent l’un l’autre, s’enthousiasment, partent dans une danse effrénée, en rient, se chamaillent, le banquet part en vrille, devient un bordel loufoque et magnifique où le trivial côtoie le sublime… jusqu’à ce que Socrate les mette en garde contre la séduction de certaines idéologies, appelle à l’exercice d’un esprit libre et critique.

Reflets d'un banquet

Saison 2019-20

Réserver
une
place

Grande salle

21.04 > 26.04.20
Dates
19:00 mardi 21 avril
20:15 mercredi 22 avril
14:00 jeudi 23 avril
20:15 jeudi 23 avril
20:15 vendredi 24 avril
19:00 samedi 25 avril
15:00 dimanche 26 avril

MATINÉE
JE 23 & DI 26.04

BORD DE SCÈNE
VE 24.04

TEXTE
d’après Platon

JEU
Anne-Marie Loop,
Philippe Grand’Henry,
Jérémie Siska,
Adrien Drumel,
Achille Ridolfi,
Pierange Buondelmonte

COLLABORATION ARTISTIQUE & LUMIÈRES
Guillaume Toussaint Fromentin

COSTUMES
Samuel Dronet

RÉGIE
Léopold Denève

ASSISTANAT À LA MISE EN SCÈNE
Sarah Messens

DIRECTION MUSICALE
Marie-Claude Solanet

ADAPTATION & MISE EN SCÈNE
Pauline d’Ollone

COPRODUCTION
Les étrangers, Théâtre des Martyrs, Théâtre de la Vie