Soufi, mon amour

« Ella Rubinstein a en apparence tout pour être heureuse. Mais, à l’aube de ses quarante ans, elle se demande si elle n’est pas passée à côté d’elle-même. Décidée à reprendre une activité professionnelle, elle est engagée comme lectrice par un agent littéraire. Sa première mission : rédiger une note sur un manuscrit signé Aziz Z. Zahara. Ce roman, qui retrace la rencontre entre le poète Rûmi et le plus célèbre derviche du monde musulman, Shams de Tabriz, va être une révélation pour Ella. Au fil des pages, elle découvre le soufisme, le refus des conventions et la splendeur de l’amour. Cette histoire se révèle être le miroir de la sienne. »  Le livre de l’écrivaine Elif Shafak, que je résume ici, m’a happée dès les premières secondes. Rendre accessible l’histoire de Rûmi me semble une idée fantastique. Et pour cela, la raconter en même temps qu’une histoire contemporaine est très efficace.  Adapter un roman sur un plateau de théâtre est à chaque fois une aventure particulière. Il faut capter l’esprit du roman, son centre vital, son intérêt contemporain. Notre fil rouge, dans ce texte foisonnant et passionnant, sera la rencontre entre Rûmi et Shams de Tabriz. Le grand plaisir de mettre un roman en scène est de mélanger différentes théâtralités. Avec une installation liée aux différentes époques, en costumes contemporains et avec un minimum d’accessoires, nous allons vous raconter cette histoire d’hier et d’aujourd’hui.  Michel Raji et Yumma Mudra pratiquent le tournoiement en danse contemporaine. Ils seront avec nous pour vous faire partager l’esprit de l’ivresse de cette danse que Rûmi a initiée avec Shams de Tabriz : les derviches tourneurs. L’Orient et ses mystères. C’est important pour nous de proposer des paysages différents et particuliers à nos publics, pour que chacun puisse s’y retrouver.  Christine DELMOTTE

Retrouvez ici le teaser du spectacle

Soufi, mon amour

La saison