La musica deuxième

"Regarde-moi, je suis la seule désormais qui te soit interdite."

Grande salle - 29.03 > 04.04.20 - 1h10 - sans entracte

Écrivaine de la passion amoureuse et de ses ravages, Marguerite Duras nous entraîne dans les tourments d’un couple désuni, se retrouvant dans un hôtel à Evreux, à l’occasion du prononcé du jugement de leur divorce.

Anne-Marie Roche et Michel Nollet se sont aimés et se sont déchirés. Dans l’intervalle d’une nuit, ils vont se parler comme ils ne l’ont jamais fait.Reprendre, voir comment tout a débuté, esquisser un nouveau début, se souvenir de sensations passées et de leurs éclats, sentir l’abîme arriver, y dériver, voir la souffrance les atteindre, entendre les incandescences.

Guillemette Laurent joue de l’écriture comme Marguerite Duras le fait de cette histoire : en la reprenant, la disséquant. Les acteurs s’emparent de la matière, la font leur ou la mettent à distance, prenant le public comme le témoin de leur intimité, formant avec lui comme un ménage à trois. Mais le vaudeville fait place à la tragédie, et les deux amants basculent au bord du vide, anéantis par l’impossibilité de leur relation, autant que par l’impossibilité de leur rupture.

Teaser du spectacle

Détails

bord de scène 
Mardi 31.03
texte 
Marguerite Duras
jeu 
Yoann Blanc & Catherine Salée
 • mise en scène
 Guillemette Laurent
 • scénographie & costumes 
Christine Grégoire & Nicolas Mouzet-Tagawa
 • création lumières
 Julie Petit-Etienne
 • régie 
Nicolas Sanchez
 • photographies 
Michel Boermans
 • diffusion 
Bloom Project

coproduction 
Colonel Astral, Théâtre Océan Nord
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Service du Théâtre – CAPT.
Texte édité chez Gallimard.

Dates

  • dim. 29/03/20
    15:00
  • mar. 31/03/20
    19:00
  • mer. 01/04/20
    20:15
  • jeu. 02/04/20
    20:15
  • ven. 03/04/20
    20:15
  • sam. 04/04/20
    19:00

Photos

Presse & Écoles