MIDSUMMER MOZARTIADE

Opéra, récital, concerts gratuits et conférences en partenariat avec Amadeus & co

 

OPERA

COSÌ FAN TUTTE

Wolfgang Amadeus MOZART & Lorenzo DA PONTE

Un opéra « six étoiles », ardent comme le Vésuve ! Le plus célèbre chassé-croisé amoureux de Mozart s’invite au Théâtre des Martyrs dans le cadre du 3ème festival Midsummer Mozartiade. Il se jouera par la suite à Mons au Théâtre le Manège lors du Festival au Carré. En compagnie de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, six «rising stars» de la scène lyrique belge nous emmènent sous le soleil brûlant de Naples. Sur une «île de la tentation» avant l’heure, un pari cynique va mettre la fidélité de deux jeunes couples à l’épreuve. L’équipe Mozart & Da Ponte nous offre ici un marivaudage musical aussi drôle que dramatique. Derrière les déguisements de la farce, c’est la vérité des cœurs qui va apparaître, révélant à chacun ses vrais désirs, sa propre identité. Sur une musique lumineuse et aérienne, légère autant que profonde, cette «école des amants» balance entre séduction et désillusion, passion et résignation. Rendez-vous donc à Naples, où la radieuse beauté grecque rencontre la passion espagnole dans la fraîcheur de la Commedia dell’arte !

L’intrigue se déroule dans la baie de Naples. Profondément convaincu de l’infidélité des femmes, le cynique Don Alfonso provoque ses jeunes amis Ferrando et Guglielmo en mettant en doute la constance de leurs fiancées, les sœurs Dorabella et Fiordiligi. Pour prouver ce qu’il avance, Alfonso leur propose le plan suivant : chacun annonce à sa belle son départ à la guerre, puis revient sous les traits d’albanais, prêt à tout pour séduire la fiancée de l’autre. Leurs «vrais» amants partis, Fiordiligi et Dorabella se montrent outrées lorsque leur servante Despina (complice de Don Alfonso) introduit chez elles ces deux étrangers qui se montrent aussitôt entreprenants. Les deux sœurs les repoussent d’abord vertueusement, mais se laissent bientôt séduire par ces nouveaux soupirants qui, masqués sous une fausse identité, déchantent peu à peu de voir leurs maîtresses les trahir ainsi. «Elles font toutes ainsi !» («Cosi fan tutte») conclue Don Alfonso, ravi d’avoir prouvé sa théorie. La supercherie découverte, les deux couples se reformeront malgré tout… mais pour combien de temps ?

AVEC
Laura Telly Cambier (Fiordiligi),
Pauline Claes (Dorabella),
Pierre Derhet (Ferrando),
Drew Santini (Guglielmo),
Laurie Janssens (Despina),
Shadi Torbey (Don Alfonso)
et l'Orchestre Royal de Chambre de Wallonie
CHORISTES/COVERS
Pauline Lebbe, Doris Brasseur, Lotte Verstaen, Gema Hernandez Garcia, André Abdelmassih, Mathis Van Cleynenbreugel, Erwin Muller, Yu-Hsiang Hsieh

DIRECTION MUSICALE David Miller
MISE EN SCÈNE Eric Gobin
COACH D'ITALIEN Sabrina Avantario
COACH DE MOUVEMENT SCÉNIQUE Françoise Ponthier
LUMIÈRES Nicola Pavoni
COSTUMES Gaël Bros

Dimanches 01 & 08/07 à 15h
Mardi 03 & Jeudi 05/07 à 19h
Grande salle
 
 

Voulez-vous en savoir plus sur l’œuvre ?

Rejoignez-nous dans la Petite Salle du Théâtre des Martyrs 60 minutes avant chaque représentation pour une présentation éclairante et engageante sur l’opéra que vous allez voir. Ces « pre-show talks » sont l'introduction parfaite pour tous les publics, mélomanes ou novices.

01.07 à 14h & 05.07 à 18h en néerlandais - COSÌ FAN TUTTE, L’AMOUR DANS UN JEU AUDACIEUX
L’opéra Così fan tutte captive les mélomanes depuis des siècles : cette œuvre sur les amants jaloux est-elle une farce comique, ou est-ce une analyse géniale de la morale du dix-huitième siècle ? Avec son librettiste Lorenzo Da Ponte, Mozart a sublimé le style de l'opéra napolitain jusqu’à un nouvel idéal du drame musical, à la charnière entre les Lumières et le Romantisme. Arne Herman est titulaire d’un master en musicologie et d’un baccalauréat en philosophie de la KU Leuven, aussi bien qu’un master en clarinette de la LUCA School of Arts. Depuis octobre 2016, il est doctorant à l’Université d’Anvers. En 2017, son livre « Gesamtkunstwerk : le développement d'une idée » a été publié par l'éditeur Peeters à Louvain.

03.07 à 18h & 08.07 à 14h en français - QUE NOUS DIT LA MUSIQUE DE COSÌ ?
On entend souvent de Così fan tutte qu’il est le plus étrange des opéras de Mozart. Le mystérieux alliage d’une intrigue frivole et conventionnelle sur une musique profondément authentique et émouvante. Toutefois, du temps de Mozart, cet alliage semblait moins mystérieux, plus accessible car la musique, aussi émouvante soit-elle, était composée et écoutée comme un discours, une parole dont le sens avait aussi ses conventions. Cette causerie nous invite à entrer dans l’atelier de création de Mozart, à découvrir cette manière « classique » de composer, mais aussi d’écouter sa musique dans ses rapports avec la grande tradition comique dont Così est l’un des sommets. Hugo Rodriguez est musicologue et poursuit actuellement un doctorat à l'Université libre de Bruxelles.

RECITAL

Fiordiligi's favorites

Que font Fiordiligi et Dorabella (les deux sœurs dans « Così fan tutte ») à la maison, quand elles ne sont pas occupées à flirter avec leurs «fiancés» ? Sûrement de la musique, l'une au clavier, l'autre chantant. Que diriez-vous d’un beau «mix» de «golden oldies» et de «latest hits» ? Ainsi, la première partie du récital fera résonner des airs de compositeurs napolitains de la première moitié du 18e siècle (souvent repris aujourd’hui dans les recueils d'arie antiche). La deuxième sera consacrée aux œuvres de confrères contemporains de Mozart (pour la plupart oubliés de nos jours). En tout, une soirée de redécouverte avec deux artistes exceptionnels… à ne pas manquer !

Œuvres de Scarlatti, Lotti, Giordani, Caldara, Cimarosa, Mozart
Anke Herrmann, soprano
Lucas Blondeel, pianoforte

Vendredi 06.07 à 20h - Grande salle

CONCERTS GRATUITS SUR LA PLACE DES MARTYRS

Venti nuovi

L’ensemble d’instruments à vent Venti Nuovi nous rejoint en juillet 2018 pour sa troisième participation au festival Midsummer Mozartiade. Cet ensemble a été créé par Christian Debauve afin de promouvoir le répertoire consacré aux vents, souvent trop peu présenté en concert et donc mal connu du public. Sous sa direction, cette jeune formation permet à des étudiants de nos conservatoires de découvrir ces œuvres, entourés de musiciens professionnels, majoritairement issus de la Musique Royale des Guides

Œuvres de Cimarosa, Mozart et autres

Lundi 02 et samedi 07/07 à 16h - place des Martyrs

 

Ensemble de cuivres de Belgique

L’Ensemble de Cuivres de Belgique est composé de 11 musiciens talentueux : quatre trompettes, quatre trombones, deux cors et un tuba. Les membres de l’ECB, tous issus des grands orchestres et conservatoires belges, ont décidé de se retrouver pour unir leur passion commune de la musique. Leur répertoire très diversifié s'étend de Gabrieli à Bizet tout en passant par la musique d'Astor Piazzolla et les musiques de films. Pour leur deuxième participation au festival, l'ECB nous offre un programme de musique napolitaine qui permettra de satisfaire les goûts et la curiosité de tous les publics.

Œuvres de Rossini, Rimsky-Korsakov, Piazzolla et autres

Mercredi 04.07 à 16h & 17h - place des Martyrs

Contr'air

« Le bonheur d’un artiste est de pouvoir partager sa passion, donner de l’émotion, raconter des histoires… »
L’octuor vocal Contr’Air a été récemment constitué par Damien Parmentier afin d’aborder à huit voix un répertoire d’inspiration traditionelle allant du baroque à nos jours, accompagné au piano ou a capella. Sa formation «de chambre» est destinée à faciliter le désir d’atteindre des personnes pour lesquels l’accès au spectacle vivant où à la musique classique n’est pas facile, d’être plus proche du public. Quant au nom « Contr’Air », il vient de la volonté d’offrir du rêve, de la joie et de l’énergie positive face au désarroi de notre civilisation et de renforcer les liens sociaux en pratiquant la musique vocale.

Œuvres de Paisiello, Traetta, Cimarosa, Mozart et autres

Lundi 02 et Samedi 07/07 à 17h - place des Martyrs