Girls and boys

Dennis Kelly | Jean-Baptiste Delcourt

Petite salle - 10.03 > 26.03.23 - 1h40 - sans entracte

J'ai rencontré mon mari dans la le d’embarquement d’un vol Easyjet et je dois dire que cet homme m’a tout de suite déplu.

Entre humour cinglant, confessions douloureuses et retours sur les petits bonheurs, une vie tracée par la plume de Dennis Kelly qui fait l’effet d’une gifle.


Tussen bittere humor, pijnlijke bekentenissen en feedback op kleine genoegens, een leven beschreven door de pen van Dennis Kelly dat aanvoelt als een klap in het gezicht.


Juggling between gallows humour, painful confessions and flashbacks to good memories, a life told by Dennis Kelly’s pen has the same effect as a knockout punch.

Ça s’est passé exactement comme ça : au premier regard, il lui déplaisait, au second, elle était conquise. Il suffit d’une rencontre pour faire basculer une vie et d’un geste pour la faire dérailler complètement. Une femme se fait l’enquêtrice de sa propre vie, égrénant ses réussites professionnelles comme ses souffrances privées, elle se laisse peu à peu rattraper par les instantanés de sa vie de maman… Quand l’ironie s’estompe, le drame se diffuse dans la voix comme de l’encre sur un buvard et l’histoire qui commençait comme un stand-up et s’était poursuivie en thriller, aboutit sans détour possible à la tragédie.
Girls and Boys, c’est une expédition dans les méandres de la mémoire mettant peu à peu à jour comment un quotidien s’écaille, se fissure par petits coups d’éclats et finalement, explose.
 Le texte de Dennis Kelly est construit comme un puzzle, et ce n’est que petit à petit que se construit l’image, faite ici des travers et méfaits d’une société machiste et capitaliste, où se dépose l’histoire intime d’une femme d’aujourd’hui. La reprise d’un grand succès de la saison dernière.

Distribution | Cast

texte Dennis Kelly • traduction Philippe Le Moine • jeu France Bastoen • scénographie et création sonore Mathieu Delcourt • lumières Renaud Ceulemans • costume Pauline Miguet • régie générale N.N. • mise en scène Jean-Baptiste Delcourt


UN SPECTACLE de LA SERVANTE
COPRODUCTION La Servante, La Coop & Shelter Prod
Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Administration générale de la Culture, Service général de la création artistique, Direction du Théâtre, Tax Shelter.be, ING, du Tax Shelter du Gouvernement fédéral belge.
En partenariat avec le Théâtre des Martyrs.

Revue de presse

«Mise en scène par Jean-Baptiste Delcourt, France Bastoen réussit de bout en bout l’exploit de ce seule en scène, des débuts tout en légèreté au final glaçant. Tout repose sur son jeu, avec un décor sonore et des lumières réduits à l’essentiel.»
Françoise Nice


«Seule sur scène pendant près de deux heures, France Bastoen se lance dans un corps à corps époustouflant avec le texte de Dennis Kelly. Sans aucun doute, sa performance fera date.»
Catherine Makereel – Le Soir


«Plus un mot. après 1h40 intense de monologue presté par France Bastoen, la pièce Girls and Boys nous laisse bouche bée.»
Sarah Lohisse – RTBF – Les grenades

REPRISE


BORD DE SCÈNE
mercredi 15.03

Dates

  • ven. 10/03/23
    20:15
  • sam. 11/03/23
    19:00
  • mar. 14/03/23
    19:00
  • mer. 15/03/23
    19:00
  • jeu. 16/03/23
    20:15
  • ven. 17/03/23
    20:15
  • sam. 18/03/23
    19:00
  • mar. 21/03/23
    19:00
  • mer. 22/03/23
    19:00
  • jeu. 23/03/23
    20:15
  • ven. 24/03/23
    20:15
  • sam. 25/03/23
    19:00
  • dim. 26/03/23
    15:00

Photos