Villa dolorosa

Rebekka Kricheldorf | Georges Lini

Grande salle - 08.03 > 13.03.22 - 2h20 - avec entracte

Une réécriture des Trois sœurs de Tchekhov où, coincés dans leur vide existentiel, Irina, Macha, Olga et André fêtent les années qui se succèdent sans joie ni perspective.

Een herschrijving van Tsjechovs Drie Zusters waarin Irina, Macha, Olga en André, vastzittend in hun existentiële leegte, de jaren vieren die elkaar opvolgen zonder vreugde, noch vooruitzicht.


A rewriting of Chekhov’s Three Sisters in which Irina, Masha, Olga and Andrei – while stuck in their existential void – celebrate the years passing with neither joy nor perspective.


Ce sera la soirée du siècle : musique décadente, danse endiablée, gens charmants, alcool coulant à flots, cadeaux exceptionnels… C’est du moins, anniversaire après anniversaire, le plan inchangé d’Irina, éternelle étudiante dont le lit est le royaume. Malheureusement, chaque récidive annonce son propre échec toujours plus somptueux et ce, avant même que la fête ne débute.

Pour les enfants Freudenbach (ruisseau de joie) perdus entre perte de sens et absence de perspectives, coincés dans cette ère prônant un matérialisme exacerbé, la culture héritée de parents férus de littérature russe n’est d’aucun secours. Ainsi, si Irina cherche en vain le sujet d’étude qui illuminera son existence, Macha s’enferme dans un mariage sans saveur ni amour, Olga enseigne sans passion devant d’innombrables regards bovins et Andrei laisse peu à peu ses ambitions d’écrivain sur le carreau, trop accaparé par la nécessité de gagner l’argent pour nourrir sa famille.

Dans cette réécriture acide des Trois sœurs de Tchekhov, qui avait ouvert avec un énorme succès notre saison 2019-2020, Rebekka Kricheldorf replace dans notre société contemporaine dénuée d’idéaux le vide existentiel meublant une villa dont la vétusté reflète l’état de résignation de ses habitants, désillusionnés par un monde en transition.

Villa dolorosa, c’est une sauterie mélancolique où l’ironie est servie à l’entrée, au plat et au dessert et à laquelle nous nous réjouissons de vous inviter à nouveau.

Distribution | Cast

TEXTE Rebekka Kricheldorf • TRADUCTION Leyla-Claire Rabih, Frank Weigand • JEU France Bastoen (Olga), Anne-Pascale Clairembourg (Irina), Isabelle Defossé (Macha), Thierry Hellin (Andreï), Nicolas Luçon (Georg), Déborah Rouach (Janine) • SCÉNOGRAPHIE & COSTUMES Renata Gorka • LUMIÈRES & DIRECTION TECHNIQUE Jérôme Dejean • VIDÉO & SON Sébastien Fernandez • RÉGIE GÉNÉRALE Luis Vergara Santiago • DRAMATURGIE & MISE EN SCÈNE Georges Lini

UN SPECTACLE de la Cie BELLE DE NUIT
COPRODUCTION Cie Belle de Nuit, Théâtre des Martyrs, La Coop & Shelter Prod
Avec le soutien de Taxshelter.be, ING, du Tax-Shelter du Gouvernement fédéral belge.

REPRISE


BORD DE SCÈNE
mardi 08.03

Dates

  • mar. 08/03/22
    19:00
  • mer. 09/03/22
    20:15
  • jeu. 10/03/22
    20:15
  • ven. 11/03/22
    20:15
  • sam. 12/03/22
    19:00
  • dim. 13/03/22
    15:00