Les Midis de la poésie sont des conférences à deux voix pour présenter et dire la poésie et la littérature d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs.
Les mardis midi, entre 12h40 et 13h30, des conférenciers et des comédiens viennent parler d’un sujet faussement inactuel pour transmettre, questionner et faire entendre un auteur, une thématique ; et surtout, des textes. Les événements durent 50 minutes, alternant lectures et mise en contexte.

Voici les 3 rendez-vous du Théâtre des Martyrs

08.10.19

Autour de Liu Xia, Femme interdite

Au printemps 2017, Catherine Blanjean entend parler de Liu Xia, épouse de Liu Xiaobo, prix Nobel de la paix décédé en prison.Elle apprend que Liu est assignée à résidence à Pékin, et coupée du monde depuis sept ans. Découvrant ses photos, ses poèmes, elle lui adresse alors des lettres, dont elle sait que Liu ne les recevra jamais, puis part à sa recherche, à la découverte de son histoire, de son amour, et de son destin. En 2018, cette correspondance à sens unique est publiée aux éditions François Bourin : Liu Xia, lettres à une femme interdite.
Laurence Vielle découvre alors l’œuvre poétique et l’histoire de Liu Xia, et c’est un coup de cœur.
Poèmes, lettres, extraits sonores et vidéographiques, musique proposent un portrait subtil et profondément humain de cette artiste chinoise récemment libérée.

avec Laurence Vielle, Catherine Blanjean et Vincent Granger

La lecture sera suivie d’une rencontre en présence de Liu Xia et de sa traductrice Marie Holzman.
En partenariat avec UCLouvain

19.11.19

I guess I’m a fantasy

Marilyn Monroe est une icône solaire et luminescente, mais aussi lunaire, perfectionniste, en quête d’absolu et que la vie ne pouvait que décevoir. Passionnée de littérature, sa bibliothèque comptait plus de quatre cents livres, des classiques (Milton, Dostoïevski, Whitman, Joyce) aux contemporains (Hemingway, Beckett, Kerouac). Cette lecture propose une plongée dans l’univers intérieur de cette artiste surmédiatisée, à travers des textes inédits, écrits entre 1943 et 1962, qui nous font découvrir une facette très peu connue de l’actrice, secrètement poétesse. Ces textes seront entrecroisés avec des extraits du roman Blonde de la romancière américaine Joyce Carol Oates.

avec France Bastoen & Pietro Pizzuti

En partenariat avec la Maison CFC

11.02.20

Charlotte Delbo

Charlotte Delbo, jeune journaliste communiste devenue l’assistante personnelle de Louis Jouvet, alors résistante, est arrêtée le 2 mars 1942, déportée politique dans le convoi du 24 janvier 1943 et vit l’expérience concentrationnaire à Auschwitz. À son retour, alors qu’elle s’était promis – si elle revenait – d’écrire et de n’avoir plus peur de Jouvet, elle produit, d’une traite, Aucun de nous ne reviendra, témoignage poétisé de l’horreur vécue. « Voilà comment tout s’est passé, et jamais je n’invente. Je n’invente pas, je transpose, par l’écriture poétique. » En ressort un ouvrage stupéfiant, bouleversant, essentiel. Dans une approche collective, nous nous intéresserons à son point de vue féminin dans son écriture dite poétique, celui d’une femme qui toute sa vie valorisera la beauté. En tant qu’actrices et acteurs, nous interrogerons aussi sa relation intime au théâtre, qui lui permit de survivre pendant et après les camps, et à ceux qu’elle nomme « spectres » en s’adressant notamment à Louis Jouvet, son mentor.

avec Nicolas Marchant, Mathilde Rault, Stéphanie Van Vyve, Renaud Van Camp
coproduction Les Midis de la Poésie, Théâtre des Martyrs