CINÉ-DÉBAT – L’arbre providence

L’évènement est gratuit, mais le nombre de places étant limité, il est nécessaire de s’inscrire ici

[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Image_Widget”][/siteorigin_widget]

VENDREDI 24 NOVEMBRE 2023
DE 18H À 19H45 – CENTRE CULTUREL D’UCCLE

Le Théâtre des Martyrs et le Centre culturel d’Uccle vous invitent à un évènement spécial à l’occasion des représentations d’Europe connexion, un spectacle mis en scène par Pauline d’Ollone.

L’Arbre Providence, c’est un documentaire qui fait écho au spectacle, qui donne à voir les conséquences du lobbyisme à un niveau international, mais aussi les réponses citoyennes : « cultiver des champs en Afrique sans engrais ni pesticides, c’est possible grâce aux arbres fertilitaires; Bruno Devresse remet en lumière une pratique agroforestière ancestrale, qui sort les paysans de la pauvreté ».

Synopsis

C’est l’histoire de la rencontre entre un homme et un arbre. Il y a presque trente ans, un jeune coopérant belge reconnait un arbre dans la brousse, ou plutôt il le redécouvre, car cet arbre était oublié, ignoré depuis des générations. Avec Kwami, un Togolais, Bruno Devresse remet dans la lumière une pratique agroforestière ancestrale : planter certains arbres dans les champs de café, cacao, légumes ou céréales parce qu’ils fertilisent gratuitement les sols, parce qu’ils restaurent en quelques années des sols devenus impropres à l’agriculture.
Ces arbres qu’on appelle fertilitaires sortent les paysans de la pauvreté; ils les persuadent de rester au village plutôt que de chercher à émigrer. Ces arbres stockent des tonnes de carbone, ils attirent les pluies, ils pourraient changer l’Afrique mais ça ne plait pas à tout le monde !

Ciné-débat

La projection, organisée dans le cadre du Mois du Doc, sera suivie par un débat sur l’impact de nos politiques agricoles et commerciales et le poids que peut avoir la société civile face à des lobbies internationaux, avec :

Michel Hellas, journaliste, réalisateur du documentaire.

Marc Roux, un des membres fondateurs (avec l’équipe d’APAF international) de la société Samanea qui commercialise les crédits carbones pour l’ONG APAF.

Zoé Gallez, co-coordinatrice de Terre-en-vue, une coopérative qui a pour but de préserver les terres agricoles, pour une agriculture durable.

[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Image_Widget”][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Image_Widget”][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Image_Widget”][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Image_Widget”][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Image_Widget”][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Image_Widget”][/siteorigin_widget]